FAQ

Êtes vous vignerons ou négociants ?

Nous sommes des producteurs, vignerons cultivant notre propre domaine mais vinifiant également des raisins et des moûts achetés à d'autres vignerons. Nous sommes donc également négociant au sens où certains de nos vins sont issus de raisins ou de moûts achetés à d'autres domaines.

Notre famille a été parmi les premières en Bourgogne à se lancer au XIXe siècle dans l'aventure du négoce (cf Une Maison) et nous revendiquons fièrement cet héritage qui fait partie de l'histoire du vignoble Bourguignon.

Si nous pensons nécessaire d’identifier clairement pour nos clients les vins issus de notre domaine (la mention « Récolte du Domaine » est indiquée sur l’étiquette), nous jugeons aussi qu’il faut se garder d’une approche trop clivante qui trop souvent se base sur des aprioris plus que sur la réalité sensorielle des vins.

Êtes vous certifiés Bio ?

Nous n'avons pas de certification en agriculture ou vinification biologique et ne la recherchons pas tant que ces normes resteront uniquement focalisées sur l'absence de produit de synthèse, sans prendre en compte une approche plus globale.

Produire des raisins et des vins biologiques est un objectif louable mais également ambitieux en Bourgogne du fait de la forte pression cryptogamique liée à un climat septentrional que ne connaissent pas d'autres vignobles situés à des latitudes plus clémentes. Nous l'atteignons régulièrement pour plusieurs de nos parcelles mais l'absence de produit de synthèse ne saurait pourtant constituer l'Alpha et l'Oméga d'une viticulture durable. En effet, son obligation systématique pour toutes nos parcelles en cas de certification peut conduire, surtout dans la culture de la vigne, à des situations absurdes où des substances certes naturelles mais pourtant toxiques (comme le cuivre, quand il est utilisé à trop forte dose) sont privilégiées face à d'autres, certes de synthèse mais moins nuisibles car notamment utilisées à de plus faibles doses.

Autre élément important : le bilan carbone. L'urgence climatique nous conduit à raisonner nos interventions également en fonction de la charge carbone qu'elles impliquent et mieux vaut parfois un seul traitement avec produit de synthèse que plusieurs (parfois 6 à 10) avec un pesticide bio. Au passage, c'est également mieux pour limiter le tassement des sols.

Notre démarche est donc globale et consiste à prendre en compte l'ensemble des menaces qui pèsent sur notre environnement. C'est dans cet esprit que nous avons obtenu le label Haute Valeur Environementale (Niveau 3, le plus élevé) et que nous continuons d'approfondir toute pratique qui permette de produire des vins sains dans le respect de la nature et de la santé des femmes et des hommes qui travaillent avec nous.

Quels autres vins produisez vous ?

Alors que notre histoire nous a amené à produire des vins de toute la Bourgogne et même d'ailleurs, nous avons fait le choix ces dernières années de nous concentrer sur les vins de la Côte de Nuits ainsi que certaines appellations régionales. Notre Mercurey 1er Cru Clos l'Évêque est l'exception qui confirme la règle, s’agissant d’une parcelle familiale à laquelle nous sommes particulièrement attachés.

A noter que nous travaillons par ailleurs depuis longtemps dans le Beaujolais via une activité de négoce et pour un marché export, en espérant que l'avenir nous offrira l'opportunité de nous développer sur ce magnifique vignoble cousin de la Bourgogne.